ACTUALITÉ ATELIER AP’ART

Création de Jardin Thérapeutique

LES UNS POUR LES AUTRES
Jardin thérapeutique – artistique – solidaire:

Depuis ses débuts l’association AP’ART encourage l’éco-citoyenneté, la créativité et l’accès aux techniques artistiques pour le grand public.
Elle propose aujourd’hui la construction de jardin thérapeutique.

Ce jardin thérapeutique repose sur trois axes:

– Stimuler la créativité des participants, les sensibiliser à la réutilisation, au détournement d’objets. Ce temps de création permet de renforcer l’estime et la confiance en soi.
– Établir une solidarité entre les différents intervenants: patients, bénévoles, constructeurs et encadrants.
– Amorcer un jardin thérapeutique
impliquant soignants, patients et personnes voulant suivre le projet au long terme.



La construction //

Ces jardins thérapeutiques sont fabriqués sous forme de modules adaptables à tout site et espace.
Ils sont construits pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Mise en place de l’atelier //

Les artistes de l’association accueillent et animent l’atelier tout au long du projet. Ils ont préalablement défini le temps de réalisation, le nombre d’ateliers, les dimensions et plan du jardin pour sa future intégration.

Cultiver son jardin //

Une fois le jardin réalisé et inauguré, un projet thérapeutique est mené par l’équipe du lieu et supervisé par un professionnel spécialisé dans l’encadrement de groupes thérapeutiques (psychologue, psychomotricien, …).

Les activités autour du jardin thérapeutique s’inscrivent dans le champ des Thérapies Non Médicamenteuses (TNM) mises en avant dans la prise en soin des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou pathologies apparentées.

Ce jardin est un lieu thérapeutique car l’activité n’est jamais un principe, mais un moyen de communication. L’accompagnateur n’est jamais dans une recherche de résultat ou dans une attende de productivité. Il est dans une posture de liberté et de découverte de ce qui va émerger de la séance dans le jardin.

En s’engageant ensemble dans cette activité de nombreux thèmes peuvent-être évoqués: les plantes et les surprises qu’elles nous réservent, le temps qui passe, la patience qu’il nous faut pour voir le résultat de notre travail, ce qui nait, vit et meurt…

Ce jardin est un lieu thérapeutique car il comporte une dimension sensorielle importante et peut donc être proposé en tant que support à la réminiscence.
Les sensations de toucher la terre, les feuilles, les fruits, les odeurs feront émerger de nombreux souvenirs et émotions qui pourront être partagés.

Les activités au sein du jardin sont thérapeutiques car conçues pour répondre aux objectifs de renarcissisation, de procurer un sentiment d’utilité et un plaisir à être en relation. Chaque personne qui a planté, soigné ou récolté pourra être fière d’avoir pris part à un projet qui vise le bien commun, un jardin qui profite à tous.

Le jardin thérapeutique est un outil idéal pour les personnes qui ont la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées puisqu’il ne risque en aucun cas de mettre les participants en échec.


Présentation de l’association AP’ART //

Fondée en 2009 par deux artistes plasticiens, l’association AP’ART est née d’une idée commune de promouvoir et de diffuser l’art et ses acteurs via différents médias et actions.

Les ateliers et créations de l’association ont une portée éco-citoyenne de par les matériaux utilisés et les messages véhiculés.

Par la création d’œuvres, d’ateliers et l’aide aux jeunes artistes plasticiens AP’ART est une passerelle entre l’art, le social et l’environnement.

Contact //

Pour toute tarification faire une demande de devis à:
mail : asso-apart@hotmail.fr

Festival Festi-Sens, Lac de Paladru

Le samedi 8 juillet, rendez-vous non loin du lac de Paladru pour le festival « Festi-sens ».
Nous serons présent avec 2 ateliers anim’o tri.

Organisé par l’association »en quête de sens » cette journée s’annonce riche en démonstrations,animations, spectacles, concerts…

Retrouvez toutes les informations nécessaire en suivant ce lien:
https://www.paysvoironnais.info/festival-festi-sens-villages-du-lac-de-paladru.html

 

Ils en parlent: « Viva » revient sur le jardin de Jean Jaurès

Le journal de Villeurbanne « Viva » et son site viva-interactif ont fait un article sur le jardin thérapeutique mis en place sur la résidence et l’EHPAD Jean Jaurès de Villeurbanne au mois de mai 2017.

L’article revient sur le projet et l’inauguration-plantation qui c’est déroulée en présence des participants, résidents, écoliers et représentants des différents partenaires institutionnels et privées.

Un grand merci à toutes ces personnes!

viva

 

Fresques école Simone Signoret – St Priest

Fresques à l’école Simone Signoret – St Priest //

Durant le mois d’avril 2017 nous avons mené un gros projet avec l’ensemble des élèves pour réaliser une série de fresques à l’école Simone Signoret de Saint-Priest.

11 classes du CP au CM2 soit un peu plus de 300 élèves ce sont appropriés les murs de leur école pour une réalisation sur le thème de la nature et du développement durable.

Un premier travail a été réalisé dans chaque classe, les enseignants on proposés aux élèves de réaliser individuellement ou collectivement des dessins, pour servir de base pour les fresques.
Nous avons ensuite récupéré ces dessins pour nous en inspirer et utiliser « le trait » des enfants pour « croquer » les premières esquisses des fresques.

Fresques à l'école Simone Signoret
Les 11 séances ce sont ensuite enchaînées sur 2 semaines pour un très beau résultat. Au final l’ensemble du préau et le couloir du rez-de-chaussée auront été repeint soit + de 100m de fresques.

 

Bravo aux enfants, à l’équipe pédagogique et au Directeur.
Merci aux parents d’élèves qui ce sont mobilisés pour boucler le financement.

Fresques à l'école Simone Signoret

Ateliers fresques en école primaire

Concept :

L’ association propose au sein des écoles primaires, des réalisations de fresques participatives à destination des élèves, du CP au CM2.
Les techniques mises en place permettent à chacun de participer quel que soit son niveau.
Les artistes adaptent leurs propos et la difficulté des fresques en fonction des attentes des enseignants et de chacun des participants.

Au-delà de l’aspect technique, ces rencontres permettent aux enfants de découvrir les réflexions et modes opératoires de la peinture de fresques ainsi que la démarche qui accompagne toute création artistique.

Mise en place des fresques :

L’association accompagne le corps enseignant pour définir ensemble :

  • Les thèmes et l’implantation des fresques.
  • Le nombre d’ateliers nécessaires et leurs planifications.
  • Le nombre de participants par session (classe entière ou groupe).

Les fresques se construisent sur plusieurs séances rapprochées dans le temps pour bénéficier d’un effet d’émulsion et d’engouement au sein de l’établissement.
L’association met à disposition le matériel et l’encadrement est assuré par deux artistes, Emmanuel Fabriol et David Rumpler (artistes professionnels et titulaires du BAFA).

Technique de peinture :

Les fresques sont réalisées au pinceau en utilisant de la peinture acrylique (sans aérosols).

Nous mettons en place des processus de la peinture traditionnelle, qui nous permettent d’avoir à la construction une plus grande liberté d’action, d’expression et d’improvisation.

Quel est l’apport d’un projet fresques :

  • Permettre la rencontre et l’étude d’œuvres murales de grand format.
  • Enrichir ses moyens plastiques par la rencontre avec l’œuvre.
  • Modifier et complexifier sa lecture de l’œuvre par une pratique plastique.
  • Passer de l’expression individuelle au projet collectif (en lien avec les objectifs en instruction civique et morale).
  • Permettre aux spectateurs d’accéder à un sens voulu par l’auteur dans sa production.
  • Planifier son travail plastique en fonction des contraintes du projet (thème, espace, sensibilité de l’intervenant, calendrier).
  • Connaître des procédés d’agrandissement.
  • Connaître et maîtriser les mélanges de couleurs.
  • Adapter le dessin à la taille du sujet représenté et à la distance prévue du spectateur.
  • Maîtriser les outils et les gestes spécifiques d’un dessin pour une peinture en grand format.
  • Adapter sa méthode de travail à l’orientation (verticale), à la taille du support, au médium utilisé (peinture acrylique).
  • Expérimenter la question du « beau » dans une production livrée au regard d’un public.
  • Prendre en compte l’architecture comme support de la peinture murale.

Pour tout complément d’information vous pouvez nous contacter directement via le formulaire ci-dessous.

Les anim’o tri, atelier jeune public

Le concept des anim’o tri :

Anim’o tri est un atelier de peinture  et de sensibilisation au tri des déchets.
Cet atelier unique en son genre à été créée en 2009 par deux artistes plasticiens, Emmanuel Fabriol et David Rumpler.
Libre, participatif et sans inscription il accueille des enfants (dès 2 ans) et leurs proposent de peindre les anim’o tri et le décor recréant une basse-cour.
Les anim’o tri ne sont pas de simples sculptures (cf photos), ce sont également des poubelles fonctionnelles permettant le tri des déchets sur l’événement. Ils sont installés aux abords de l’atelier et peint au fur et à mesure par les enfants.

Déroulement de l’atelier:

Les participants sont accueillis à l’entrée par deux artistes-animateurs, qui leurs remettent blouses et consignes. Les parents sont invités à rester hors de l’enclos pour laisser une pleine liberté aux enfants et deviennent spectateurs de l’atelier.

Les enfants s’expriment librement au sein de l’espace mis à leur disposition pendant le temps qu’ils souhaitent. Lorsque un « peintre » arrête, il laisse sa place à un nouveau participant.
L’atelier accueille en continu 7 enfants et permet ainsi que chacun ait un temps d’expression lors de l’évènement.
En 2 heures, entre 30 et 50 enfants prennent part à l’atelier.
Lorsque les encadrants le décident, ils remplacent les anim’o tri en cours de peinture par d’autres. Les anim’o déjà peint reprennent place sur le site et retrouvent leur fonction de poubelle de tri.

Contenu pédagogique:

  • Le respect entre les participants et la compréhension de consignes simples.
  • L’importance du tri sélectifs des déchets.
  • La liberté d’expression.
  • La possibilité pour les parents de voir leurs enfants évoluer librement sans leur présence directe.

Public et prestation:

Tout public à partir de 2 ans, intérieur comme extérieur.
L’atelier anim’o tri est totalement autonome et ne nécessite aucun matériel, ni personnel de la part des organisateurs.

La prestation comprend :

– La mise à disposition des anim’o tri et la fourniture de sacs poubelles.
– L’encadrement par deux personnes qualifiées pour accueillir et gérer l’atelier.
– La mise en place des sculptures et de l’atelier (décors, signalétique, matériel de peinture et de protection).

Le CV des anim’o tri

Au bonheur des mômes (Grand-Bornand), Hérisson sur gazon (Martigny Suisse), Fête des enfants (Villeurbanne), Carnaval Saint Georges (Lyon), Les mini sonores (Lyon), Aires libres (Marseille), Lâcher d’oreille (Bron), Destination nature (Miribel Jonage), Open Ridair (Puy saint Vincent), Fête tes droits (Marseille), fête de l’iris (Oulins)…